44-NANTES

  • 1
    Des biporteurs pour travailler

    Depuis 2009, à4mains possède un biporteur bakfiet version longue et un autre version courte depuis 2012 pour nos déplacements. Nous faisons du petit bricolage chez les particuliers et pouvons transporter tout le matériel nécessaire dans nos vélos.
    Ce sont des vélos d'excellente qualité (pas de casse) et d'un bon confort de conduite.
    Les batteries tiennent bien. Nous avons dû changer la batterie du 1er vélo au bout de 5 ans. Au vu de l'usage, je trouve ça pas mal !

  • 0
    Biporteur Milano : Mon compagnon au quotidien

    Que dire sur mon biporteur Milano, si ce n'est que c'est la fiabilité au service de mes trajets quotidiens ?

    Je commencerai par le décrire succinctement : il s'agit du biporteur Milano noir (version export) en version 8 vitesses + rétro pédalage avec les options suivante :
    - Tente pluie armature pliable et fenêtres ouvrable
    - Rétroviseur pour vélo hollandais
    - Selle brooks B67 prérodée + tige de selle à réglage rapide
    - Dynamo au moyeu avant + Phare halogène style rétro
    - Réflecteurs 3M pour rayons et écarteur latéral

    Le vélo :
    -----------
    Je suis toujours très enthousiaste en ce qui concerne la qualité et la praticité de ce biporteur. Il fait presque oublié son poids important par une mécanique efficace tellement il est facile de le lancer. Bon, évidemment ses 35Kg se rappellent bien vite à nous dès que le terrain monte, mais la boite de vitesse à 8 rapports permet une adaptation fine et rapide de l'effort.

    Le rétro-pédalage, on aime ou pas. L'impossibilité de pédaler "en arrière" peut gêner certains, notamment quand on veut remettre les pédales dans une position adéquate à l'arrêt. Mais c'est un système de freinage qui remplit ses promesses : très efficace par tout temps, bien plus que le frein à disque (non hydraulique),
    et très confortable pour contrôler la prise de vitesse en descente car facilement dosable. De plus les réflexes s'adaptent vite et on s'arrête au feu avec les pédales dans la bonne position sans y penser pour pouvoir repartir sans souci.

    Le cadre acier est d'un souplesse remarquable.

    Bref : une merveille. Très agréable dans sa position ainsi que dans sa maniabilité.

    La conduite :
    ------------------
    Je l'ai beaucoup lu sur internet et je le confirme : la petite appréhension du début sur la longueur ne tient pas 5 minutes, et il suffit de l'utiliser sur quelques trajets pour le conduire tout aussi naturellement qu'un vélo "normal".

    Un point d'attention par contre sur la conduite "des autres". Ces autres avec 4 roues et un pot d'échappement. Il ne faut pas lésiner sur les accessoires à haute visibilité et adapter sa façon de conduire en circulation.

    Par exemple, j'ai personnellement cessé de serrer à droite au maximum. Il faut être attentif et s'imposer sur toute la largeur de la route lorsque les doublements deviennent trop aléatoires, car malheureusement certains automobilistes sont assez mauvais dans leurs estimation du risque (un vélo = je double). Se mettre au milieu de la route les oblige généralement à se poser les bonnes questions (est-ce que j'ai la place? est-ce que j'ai le temps?) et j'ai beaucoup moins de problème depuis que j'applique ce principe.

    De plus, il ne faut surtout pas prendre les mêmes itinéraires qu'on prendrait en voiture, et chercher à exploiter au mieux les petites rues détournées et les voies cyclables afin d'éviter les grands axes trop chargés dans lesquels les gens sont toujours trop peu prudents.

    Mais une fois qu'on a dompté l'automobiliste c'est un engin très agréable à conduire. Je transporte aussi mon fils (5 mois) grâce à une coque de voiture, un carré de mousse et quelques tendeurs, et quand il n'est pas à regarder partout autour de lui il arrive même à s'endormir. Je pense que c'est un signe de confort ;)

    Les accessoires :
    ------------------------
    Je serais plus mitigé sur les accessoires que j'ai choisi, selon desquels il s'agit :

    - la tente : géniale, à prendre sans hésiter. les fenêtres sont un vrai plus pour qui veut accéder rapidement au contenu de la caisse. Sa mise en place est facile et rapide tant qu'on ne veut pas la replier. Il faut toutefois se résoudre à la laisser déployée pour toute la période de mauvais temps, mais elle ne gène pas la conduite

    - Le rétroviseur pour vélo hollandais : moyen, voir nul... le miroir n'a pas une grande visibilité. Résultat c'est difficile à régler et on a l'impression d'avoir un gros plan sur la plaque d'immat de la voiture de derrière... pas franchement probant.

    - La tige de selle à réglage rapide : mitigé. Le principe est top, le produit est de qualité, mais du fait de la compression du gaz, l'écart entre la position haute et basse est beaucoup plus faible en pratique que les 10cm théoriques. Il faut plutôt compter sur 6cm réels ce qui n'autorise pas un écart de taille très important entre les différents utilisateurs du vélo.

    - Réflecteurs 3M pour rayons : voyez les photos, ça se passe de commentaire. A mon sens la meilleure solution bon marché pour avoir une excellente visibilité latérale passive de nuit.

    - Phare halogène style rétro : le style est indéniable. Sa puissance n'autorise pas une utilisation hors agglomération éclairée. Il est très bien pour être bien visible de front, et c'est tout à fait cohérent avec son prix. Par contre, je crains que la technologie halogène ne soit pas du tout adapté au biporteur. L'ampoule neuve a grillé au bout de 2 semaines d'utilisation quotidienne, et je crains que la longue structure du vélo, son poids et la petite roue avant ne génère trop de secousses pour ce type d'ampoules. Je verrai bien ce qu'il en est avec les neuves que je reçoit très bientôt.

    Voila pour mon expérience qui - en résumé - est particulièrement positive. Je voulais remplacer l'utilisation de la voiture pour les trajets courts et c'est un pari réussit ! Je ne regrette pas et mon porte monnaie non plus ! (à condition de rouler par tout temps évidemment)

    Nicolas, Nantes.

  • 0
    Famille Nantaise adepte du vélo cargo depuis 2012

    Il y a un peu plus de 2 ans, nous avions 2 voitures. La 2ième voiture n'était utilisée que pour transporter nos 2 enfants en bas âge et faire quelques petites courses, soit 2000kms par ans. Nous vivions à l'époque à Saint Sébastien sur Loire, à 5 kms du centre ville de Nantes.

    Par pragmatisme économique, nous avons vendu la voiture vieillissante pour la remplacer par un biporteur bakfiets long électrique en octobre 2012. Déjà en 1ière couronne, ce nouveau véhicule était très pratique à utiliser. Madame pouvait déposer les enfants à Beautour puis aller chez un client au centre ville bien plus rapidement qu'en voiture ou en transports en communs. Elle pouvait même transporter ses classeurs ou autres documents lourds et volumineux.

    Aujourd'hui nous avons déménagé à Nantes et ce vélo est encore plus adapté à notre mode de vie:
    une ville à la circulation bouchée, impossibilité de se garer devant l'école ou ailleurs. Avec des places de parking de plus en plus rares et de plus en plus chères, il m'est aujourd'hui inconcevable d'aller en ville en voiture.
    Je n'ai jamais pris les transports en commun, mais ils sont assurément beaucoup plus lents et moins pratiques.

    Nous sommes vraiment satisfait de la qualité du vélo. Au bout de 2 ans, pour un usage quotidien, le matériel ne vieillit pas. L'entretien est vraiment minimal. Nous n'avons pas eu de problèmes mais tant bien même que ça arriverait, ce seront toujours des tracas facilement réparables et bien moins coûteux que pour une voiture .

    Le fait de se déplacer en famille librement, rapidement, à moindre coût nous laisse un grand sentiment de liberté.

  • 0
    En toute simplicité

    Malgré ma méconnaissance des spécificités d'un triporteur, la conduite de celui-ci est un vrai plaisir et d'une facilité déconcertante.

    Mes enfants sont ravis à chaque fois que nous partons en ballade. La grande capacité de la caisse permet de faire tout ce que j'ai besoin en triporteur. De plus l'assistance électrique rend tous les chemins très accessibles malgré le poids du triporteur et de mes enfants. Plus besoin de voiture.

  • 0
    Un triporteur en ville ? Ça semble logique !

    Trois bambins écoliers ravis de s'envoler
    Dans la caisse d'un beau triporteur hollandais
    Tous les matins, c'est un plaisir renouvelé.

    Par leurs petits camarades ils sont enviés
    Mais bien souvent, trop contents, ils font profiter
    Des sourires complices et amusés des Nantais.

    O vélo cargo pour le boulot bien pratique !
    Point de bouchon ou de problèmes mécaniques
    Le tout avec un vrai sens de l'esthétique,

    Sans parler de son versant écologique,
    Qui plus est permet de rester dynamique
    Un triporteur en ville ? Ça semble logique !

  • 0
    Le vélo est maniable aussi bien en circulation qu'à l'arrêt

    Nous avons arrêté notre choix sur un cargo bike bakfiet en version longue et électrique.

    Il s'agit du biporteur (2 roues dont 1 petite à l'avant) avec un caisson positionné devant le conducteur.
    A l'usage, la position de conduite est très agréable, très droite et haute à la hollandaise, et apporte une bonne visibilité.

    Le vélo est maniable aussi bien en circulation qu'à l'arrêt (attention à bien se mettre sur le 1er rapport pour être sûr de bien repartir),
    ma femme 1m65

  • 0
    Très pratique, plus besoin de prendre la voiture

    J'utilise mon biporteur chaque jour pour les trajets écoles, crèche et déplacements en centre ville. Mon conjoint l'utilise également. Très pratique, plus besoin de prendre la voiture avec nos 3 enfants (de 7 mois à 6 ans) et finalement il se gare facilement en ville! 3 enfants dedans ça impressionne toujours!

  • 43
    Un grand sentiment de liberté

    Nous avons acheté notre triporteur pour nous faciliter les déplacements quotidien en ville avec nos 3 enfants. Et nous avons été plus que satisfait de notre choix, tout a été plus facile, les déposes à l'école ou à la crèche mais aussi les petites ballades du week end. Les enfants l'ont tout de suite adopté et sont déçu si nous allons les chercher à l'école en voiture :)
    Et lorsque nous avons quitté la ville pour nous installé dans un petit village en bord de mer , le triporteur nous a suivi et nous l'utilisons autant qu'en ville pour aller à la plage, faire les petites courses, déposé les enfants à l'école, ...
    La seule différence avec la ville c'est que nous passons moins inaperçu, et cela nous permet d'engager la conversation rapidement autour du vélo.
    Bref nous ne pourrions plus nous passer de notre triporteur, et les enfant l'adore !
    Julien, Gaëlle, Nino, Romane et Milie