49-ANGERS

  • 2
    Confort et gain de temps.
    Adepte de la marche à pied et extra-terrestre n'ayant jamais passé le permis, on se retrouve un peu bloqué avec 3 bambins. D’où le choix du triporteur Smiley bi-moteur (car ma ville (Angers) est loin d'être plate). Après une semaine d'utilisation (environs 20 km/jour) les enfants sont ravis, leur père aussi. Fini les transports en commun. Même par ces débuts de frimas, les bambins sont au sec. faire les courses est moins une corvée et, cerise sur le gâteau, les automobilistes sont plutôt bienveillant quand ils nous voient arriver.
  • 0
    Très bon vélo
    Le vélo est très bien. Il correspond parfaitement à notre besoin pour emmener notre fils de 8 mois maintenant chez la nounou au quotidien. Trajet de 5km, assez vallonné mais globalement protégé du trafic. Passage par un parc municipal, salutations des lapins sur le chemin...c'est le vrai luxe selon moi. Notre fils s'est tout de suite habitué au cargo, et c'est une vrai machine à faire sourire les passants. Pour les petits points d'amélioration : Gros retards à la livraison (plus d'un mois), heureusement on avait anticipé mais ca à faillit nous mettre en galère car on a fait le choix de remplacer une voiture par le vélo cargo. L'équipe d'amsterdam'air a fait un geste commercial en nous offrant la livraison gratuite pour compenser. Siège bébé dépasse à l'arrière ce qui fait que la capote n'est plus étanche. On a du bricoller une rallonge à partir d'un sac plastique. Au regard du coût du vélo et de la capote c'est quand même malheureux. Sur les options, on considère qu'on a été bien conseillé par l'équipe Amsterdam'air, qui a cherché à comprendre notre besoin pour nous proposer les options adaptés et pas de gadgets "inutiles" pour nous. On espère qu'on va pouvoir rouler de nombreuses années avec notre cargo et on recommande sans hésitez à ceux qui s'intérroge. On se fera meme un plaisir de vous faire essayer si vous etes sur Angers. Ps : Remaque: on a l'habitude de faire du vélo au quotidien et le biporteur est donc parfait pour nous. Pour les gens moins à l'aise sur le vélo, le triporteur est surement à privilégier.
  • 0
    Découvrir le vélo cargo avec Nahel

    Un petit retour d'expérience. Nous utilisons notre vélo cargo depuis bientot 6 mois au quotidien pour aller chez la nounou, faire les courses et tout petit déplacement pratiques...et qu'un seul mot : c'est le bonheur ! Sans parler des virées les w-e ensoleillés sur les voix vertes et les bords de Loire.

    Notre fils a tout de suite été conquis dans sa petite bulle, avec le bercement du vélo et le paysage de l'anjou qui défile. On a commencé à le mettre dès 4 mois dans le cargo (bébé tonique qui a rapidement tenu sa tête). Sécurité, confort, rapidité...aucun regret tout simplement. Il regarde ou dort, on a jamais eu de pleur, c'est aussi simple que cela. Les parents n'en demandent pas plus.

    Sur le vélo, on a pris l'option ++ sur la batterie, bon choix car dès que ça monte on consomme fort (on a une grosse cote). Et vu le poids du vélo, ca serait une galère. On arrive à faire une 40aine de km sans recharge sur notre itinéraire vallonné quotidien. Sur le plat par contre on consomme rien, on atteint les 100km d'autonomie. Le moteur pourrait être un poil plus puissant, dans la partie la plus raide de la côte (environ 10%) ma compagne a un peu chaud le matin. La prise en main est étonnement bonne, je roule en confiance à 25km/h sur le plat.

    Petit bémol sur le siège bébé. En effet celui ci dépasse de la capote à l'arrière, ce qui fait qu'il prenait l'eau quand il pleut. On a bricolé une rallonge, pas super esthétique. C'est dommage. Aussi ca mériterai d'une petite mousse rembourrée entre le siège bébé et la caisse pour amortir les trous, pareil on a bricolé. Enfin on lui a fait une petite blouse pour le garder au chaux cet hiver. Voilà, des petits ajustements pas bien compliqués mais étonnant pour un vélo "de cette gamme". L'essentiel est super, c'est juste ces petites finitions pratiques à améliorer.

    Très content de notre investissement, confort, sécurité, pas de pétrole...on recommande sans hésité.

  • 1
    8 mois après

    8 mois d'utilisation, 3500km parcourus.
    D'une petite vingtaine de km par jour au départ, on dépasse aujourd'hui les 35 tant le tripo nous sert à tout.
    Crèche-Ecole-Boulot, c'était le but au départ. Les mouflets sont toujours ravis, et même les jours de froid ils ont adoré leurs tour de manège quotidien.
    Au fil du temps, les différentes taches faite en voiture par ma compagne ont été faites par le triporteur. Faire les courses, aller à la déchetterie, etc....
    Coup du sort, ou coup de chance, la voiture nous a lâché il y a 2 mois.
    Toutes nos activités se concentrant dans un rayon de 15km autour de la maison, à ce jour, nous ne l'avons pas remplacée tant le triporteur peut se subtiliser à l'automobile dans notre configuration.
    Nous sommes donc désormais une famille de cyclistes qui loue de temps à autre une voiture mais qui n'en est pas dépendant.
    Comme quoi, un vélo cargo peut révolutionner un fonctionnement !

  • 0
    Un cargo sur l'Anjou Vélo Vintage

    Vintage réelle ou vintage-moderne, quel beau week end début juillet avec notre cargo pour l'Anjou Vélo Vintage, l'une des plus célèbre réunion cycliste de France. Soleil, bonne humeur, bon vin (et beaucoup d'eau pour notre Youyou), coup de pédale souple et surtout notre petit aux anges de pouvoir partager cela avec nous dans son vélo cargo. Au programme 40km, 5 arrets gourmands, zéro pannes, 3 chateaux, une abbaye et de la musique avec le vélo cargo customisé et les copains. On nous a même demandé si on pouvait prendre des passagers complémentaires dans notre "brouette". Bon fallait pas trop dire qu'il y avait une petite assistance électrique mais personne n'a trouvé à y redire et l'état d'esprit était sans le moindre doute 100% vintage.
    L'année prochaine c'est les 10 ans, on espère que le cargo sera toujours aussi performant pour une nouvelle "aventure". Bref, vous aurez compris, on vous recommande chaudement si ce type de rassemblement vous tente.