Le vélo à assistance électrique fait-il maigrir ?

12 avril 2018

Même si le vélo à assistance électrique est en train de se faire une place de choix en France, certains rejettent encore ce mode de déplacement sous prétexte que "le vélo électrique est pour les fainéants !".
Mais qu'en est-il vraiment ?

vélo-à-assistance-electrique-fait-il-maigrir

Accessibles à tous, designs, économiques et écologiques… Depuis quelques années, les vélos à assistance électrique ont la cote ! Mais se servir d’un vélo électrique au quotidien, est-ce faire de l’exercice ?

Vélo à assistance électrique : les secrets de son succès.

Si le vélo électrique rencontre un tel succès, c’est qu’il représente à lui seul divers avantages.
« Economique » et « écologique » sont les deux avantages les plus souvent cités lorsque l’on parle du vélo électrique. Mais ce n’est pas tout ! La pratique du vélo à assistance électrique est également bonne pour la santé !

D’ailleurs, le vélo électrique permet au plus grand nombre, sportifs ou non sportifs, ou encore personnes à mobilité réduite, de renouer avec une activité physique tout en douceur. 

Adieu les kilos superflus pour les vacances d'été !

Comme tous les ans, vous faites tout pour tenter de perdre vos poignées d’amour avant les vacances d’été ? Mais malgré tous vos efforts, les résultats ne sont pas à la hauteur de vos attentes ? Alors essayez le vélo électrique pour vos déplacements quotidiens ! 
En effet, au vu de nos modes de vie de plus et plus sédentaires, la moindre occasion de pratiquer un peu d’exercice physique est bonne à prendre… 

Qu’on se le dise, le vélo électrique n’est pas une mobylette électrique ! Contrairement aux idées reçues, vous n’êtes pas passif mais actif sur un vélo à assistance électrique. 
Pour que l’assistance électrique se mette en route, vous êtes obligé de pédaler. Si vous arrêtez de pédaler, l’assistance se coupe automatiquement.
Vous l’aurez compris, l’assistance électrique est une aide au pédalage ; en forme, vous pédalez, sinon, vous activez l’assistance électrique qui vous donnera un coup de pouce dans les côtes ou contre les vents et marées (mais toujours en pédalant).

De manière générale, lorsque vous pédalez, les muscles de vos membres inférieurs ne sont pas les seuls à être sollicités. Tous les muscles de votre corps travaillent ; tous seront alors re-tonifiés !

Rouler avec un VAE, c’est l’équivalent d’une marche à allure modérée en montée. Pour se faire une idée, on brûle entre 500 et 1000 calories lors d’une promenade d’une heure sans moteur. Alors, si on peut, on essaie de pédaler sans assistance au moins vingt à trente minutes par jour ! 
Associé à une alimentation équilibrée et de la marche rapide, le vélo électrique sera votre meilleur allié pour mettre de côté vos kilos superflus…

De plus, en utilisant votre vélo électrique quotidiennement, vous améliorerez votre capacité cardiaque et pulmonaire. Et vous le verrez au quotidien ! Vous serez, par exemple, moins essoufflé lorsque vous monterez des marches.

Aussi, notez que l’activité physique régulière permet d’évacuer les tensions et le stress ! Profitez donc de vos trajets à vélo pour respirer le grand air et faire le vide…

Un de nos clients témoigne...

François, l’un de nos clients et ambassadeurs, a repris le sport grâce à son vélo Docker. En un an et demi, il a perdu plus de 83 kilos en associant le vélo à la marche, à la natation et à une bonne alimentation. Voici son témoignage :


À 40 ans pile, il m’est revenu l’envie de me remettre au sport. Avec mon important surpoids, le vélo électrique m’a paru le plus raisonnable physiquement au niveau de mes genoux et la position assise de l’exercice. Ma problématique étant de trouver un vélo capable de supporter plus de 130 kilos. Mes amis connaissant ma motivation m’ont offert pour mes 40 ans un Docker avec assistance. Outre le look d’enfer qui lui donne un caractère plutôt original et que l’on ne peut pas rater, j’ai été séduit par sa solidité et le confort de sa selle, après 25 ans sans faire de vélo.
 
J’ai été bien guidé au moment de ma commande sur les configurations et le choix du modèle, hésitant entre le Docker et le Sherpa, j’ai préféré le Docker pour son enjambement facile, après 10 mails de questions à Amsterdam Air sur le choix du moteur, des poignées et des possibilités connexion avec un demi-tandem j’ai enfin passé commande !
 
20 jours après la livraison de mon vélo, je me suis mis à rouler au moins deux fois par semaine toujours avec assistance au départ.
Puis j’ai décidé de me rendre au travail avec mon Docker à 17 km de mon domicile, j’ai d’ailleurs la chance d’être à 80 % du temps sur un joli chemin de halage.
Plus je roulais, plus je réduisais l’utilisation de ma batterie, au début du trajet en mode super éco puis sans allumer l’assistance ; passant de 80 à 200 km d’autonomie pour la batterie.
 
L’intérêt du vélo électrique, à mon sens, est de pouvoir doser son effort, on pédale en permanence mais quand la fatigue arrive on augmente l’assistance pour continuer son trajet.
 
Après 1 an, j’ai parcouru plus de 2600 km en zone urbaine, fais mes courses, transporté mes enfants, parti travaillé avec.
La reprise de mon activité physique m’a permis de perdre 80 kilos en un peu plus d’une année et demi.
 
J’ai accompagné mes pédalages quotidiens de marche et natation.
 
Oui le vélo à assistance électrique fait faire de l’exercice et perdre du poids !
 
vélo-à-assistance-électrique-fait-maigrir-témoignage

Le vélo Docker de François J., ambassadeur Amsterdam Air