Un vélobus pour aller à l'école

19 février 2021

En ce début d’année 2021, la ville de Saint-Sébastien-sur-Loire (44) s’est dotée de deux vélobus à assistance électrique assemblés dans notre atelier. Objectif : les mettre gratuitement à la disposition des familles pour rendre les trajets maison-école plus amusants et écologiques. 

Le vélobus flambant neuf de Saint-Sébastien-sur-Loire

Saint-Sébastien-sur-Loire est une commune de 28 000 habitants située dans l’agglomération nantaise, sur la rive sud du fleuve qui lui a donné une partie de son nom. C’est là qu’est née en mars 2020 l’association Nos Rues Demain, qui milite pour «développer et promouvoir les mobilités douces et actives dans une ville apaisée et dans le respect de l’environnement». Tout premier projet porté par la jeune structure, avant même que les statuts soient déposés : un service de ramassage scolaire reposant sur un véhicule non thermique. L’idée a germé dans l’esprit de Gaëlle Monnier, vice-présidente de Nos Rues Demain (et maman d’une petite fille de 4 ans déjà adepte du vélo) qui n’y voit que des avantages : réduire le nombre de voitures aux abords des écoles, créer des moments de convivialité entre les enfants, donner à voir une autre manière de penser la mobilité urbaine, etc.

Ce mode de déplacement doux et collectif pouvait prendre  plusieurs formes : un S’Cool Bus comme à Louviers dans l’Eure, une calèche comme à Vendargues près de Montpellier, ou encore un vélobus à l’instar de … Rezé, la commune voisine de Saint-Sébastien-sur-Loire ! Le projet de Gaëlle a été accueilli très chaleureusement non seulement par le maire, Laurent Turquois, mais aussi par les différents candidats aux municipales. Tous se sont engagés pour qu’il voit le jour, quel que soit le résultat des urnes (au final, le maire sortant a été reconduit dès le premier tour).

Tous à bord du vélobus

Parmi les trois options envisagées, c’est le vélobus qui a emporté le morceau, le retour d’expérience de la commune de Rezé s’étant avéré très positif. Le service Développement Durable de Saint-Sébastien s’est donc adressé à son tour à une entreprise de proximité située à une petite trentaine de kilomètres au sud de Nantes : Amsterdam Air.

Comme la plupart des modèles disponibles sur notre site, le vélobus est fabriqué aux Pays-Bas (à Heeten plus précisément, petite ville de la province d’Overjissel). Il est ensuite assemblé et réglé dans notre atelier de Montaigu Vendée avant d’être expédié prêt à rouler à son propriétaire. Notre service commercial avait au préalable fourni toutes les informations nécessaires sur les capacités du triporteur en termes de charge maximale, d’autonomie de la batterie ou encore d’accessoirisation afin de le rendre aussi confortable et modulable que possible.  

Saint-Sébastien s’est porté acquéreur de deux modèles de vélobus à assistance électrique. Le premier a dores et déjà été attribué à un collectif de parents d’élèves du quartier de la Profondine, et ce sont pas moins de 14 enfants qui devraient pouvoir grimper à bord après les vacances d’hiver. À tour de rôle, précisons-le, car le vélobus ne propose « que » 10 places (8 dans la caisse avant et 2 sur siège fixé au niveau du porte-bagage arrière).

Un formulaire a été mis en ligne sur le site de la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire pour réserver le second vélobus. Le groupe de parents sélectionné sera accompagné par l’association Nos rues demain pour la prise en main du véhicule et pourra en disposer pendant tout un trimestre, avec possibilité de renouvellement si aucune autre demande de prêt n’a été formulée entretemps. Les candidatures seront étudiées  avec soin en fonction de divers critères : fréquence d’utilisation prévue, nombre d’enfants concernés, répartition équitable des vélobus sur le territoire et les écoles, etc. Les services de la Ville s’engagent par ailleurs à fournir tout l’équipement nécessaire pour le confort et la sécurité des passagers : protection de pluie, casque vélos, gilets fluos ou encore sièges coques pour les enfants de moins de 18 mois.

le vélobus avec protection pluie
Les 8 places assises à l'intérieur de la caisse avant

D’autres projets vélo à venir

Quand les premières images du vélobus en action ont commencé à circuler courant janvier sur les réseaux sociaux, l’initiative a été largement saluée par les sébastiennais. « Les commentateurs se sont montrés très enthousiastes à la fois sur le bon sens que représente ce mode de transport collectif et décarboné, sur son aspect ludique et convivial, mais aussi sur la voie que cela ouvre pour voir la ville autrement » se félicite la Chargée du Développement Durable de Saint-Sébastien-sur-Loire.

D’autres projets sont à l’oeuvre pour que le vélo prenne toute la place qu’il mérite dans la commune. Le nombre de stations de vélos en libre-service devrait ainsi être renforcé et une réflexion sur la Ville Apaisée est en cours, qui pourrait aboutir à l’été 2021. De nouvelles pistes cyclables lisibles et sécurisées devraient également apparaître dans le cadre du futur « réseau express vélo » de la Métropole nantaise, qui atteindra à l’horizon 2030 les 642 kilomètres.

De son côté, Nos Rues Demain entend bien rester force de proposition. L’association développe un autre projet d’éco-mobilité scolaire avec un S’Cool Bus à destination cette fois des élèves en élémentaire et au collège. Gaëlle Monnier souhaite aussi mettre l’accent sur les solutions vélos pour le transport de personnes âgées ou en situation de handicap. Pour en savoir plus, n’hésitez à cliquer sur les différents liens utiles qui vous attendent en bas de l’article. 

Chez Amsterdam Air, nous sommes bien évidemment très fiers d’avoir pu aider à concrétiser ce beau projet Vélobus. Nous espérons voir d’autres collectivités, grandes ou petites, emboiter le pas à Saint-Sébastien-sur-Loire. C’est déjà le cas d’une ville des Côtes-d’Armor en Bretagne qui nous a récemment commandé quatre exemplaires. Ce qui devrait faire, si nos calculs sont bons, au moins une petite trentaine d’heureux !