• 0
    Vélo Double Dutch high, que du bonheur

    Amis cyclistes, bonjour !

    Quelques mots pour témoigner du bonheur de rouler au quotidien à vélo. Surtout avec un hollandais.

    Le double Dutch High est hyper costaud pour rouler avec ma fille sur la petite selle de devant, les courses dans la caisse noir à l'avant, et ma femme en amazone derrière (comme à Amsterdam). Succès assuré en ville, il faudra assumer le côté bobo :-)

    On vient souvent me voir pour me poser plus ou moins les deux mêmes questions : ça vient d'où ? Combien ça coûte ? Attention, un (seul) inconvénient : avec les options, il pèse exactement 30,4 kgs.

    Vérifiés sur la balance de la salle de bains. Autant dire que pour monter les escaliers, c'est rock'n roll. Pour tout le reste, que du bonus : le look, la qualité, la solidité, la finition, la praticité, et ce confort ! Un canapé ambulant...

    Non, il ne pleut pas tant que ça, non on ne transpire pas, non ce n'est pas dangereux, non ce n'est pas cher au regard de la qualité. Et oui, rouler nez au vent, c'est bon pour le moral.