57-ANCY-SUR-MOSELLE

  • 0
    Une pointe d'envie

    L'idée me taraudait : faire le tour de France en vélo au plus près de ses frontières.
    Mais il fallait trouver le bon outil : le Diamond Low me convient.
    Le compromis confort/possibilité de grosses charges/maniabilité m'a autorisé à me lancer dans l'aventure (certes, ce n'est pas un tour du Monde !).
    Et j'avoue utiliser le train quand nécessaire ... et possible.
    C'est peut-être là que l'on entrevoit les limites du prodige.
    Par définition, un vélo lourdement chargé est ... "Lourd".
    Mais c'est un mal pour un BIEN.
    Hisser un tel destrier dans un TER ou un TGV suppose un élan de solidarité de la part des autres usagers.
    Et le phénomène ne se dément jamais :-)
    Au quotidien, fort de l'assistance électrique, de sa boîte Rohloff et de son enjambement bas, je peux également envisager les moindres déplacements, y compris les emplettes hebdomadaires, en utilisant mon vélo.
    La solidarité n'est pas la seule inclination engendrée par l'apparition d'une telle bicyclette-randonneuse.
    Lors d'une de mes étapes, j'ai cru déceler une pointe d'envie de la part du conducteur d'une superbe décapotable qui me croisait devant l'Office de Tourisme du Touquet. C'est tout dire !