31-Portet sur garonne

  • 0
    Notre double Act à 29 vitesses

    Mois d'août 2013, après de nombreuses balades à la journée, nous découvrons les plaisirs de la randonnée à tandem en autonomie le long du canal du Nivernais. 250 km entre Decize et Auxerre et retour jusqu'à Clamecy pour récupérer notre auto en transport en commun. Nous nous sommes tellement régalés pendant cette semaine bourguignonne, que nous sommes partis tout de go sillonner la presqu'île de Guérande. 250 km de plus au compteur.
    De retour à Portet sur Garonne, nous étudions les moyens de repartir l'année suivante.
    Mais notre vieux Lejeune est vraiment en bout de course, il nous faut du matériel moderne et plus fiable. Après de longues soirées internet, nous choisissons le Double Deep chez Amsterdam Air.

    Pentecôte 2014, nous arrivons à Boufféré pour essayer le tandem avant commande. Présentation de la gamme, étude de nos besoins, comparatifs des différents modèles. Finalement nous optons pour le Double Act à 29 vitesses. En attendant de chevaucher notre nouvelle monture, nous arpentons les voies vertes avec notre vieux Lejeune qui ne nous tient pas rigueur de lui préférer un petit jeune.
    Fin juin nous réceptionnons notre Double Act et partons à l'assaut des collines gaillacoises pour le pousser dans ses derniers retranchements. Nous sommes emballés et n'hésitons pas à partager notre joie avec les quidams rencontrés au fil des villes et villages : nous offrons un tour du centre ville à une rabastinoise que notre équipage intéressait.

    10 août 2014, 14 heures. Nous quittons Vertou pour le centre de Nantes et le bord de Loire pour aller le plus loin que notre enthousiasme, nos jambes et notre tandem nous porteront. Nous finirons 10 jours plus tard à Sully sur Loire avant de retourner à Orléans pour prendre le Train Vélo Loire qui nous ramènera à Nantes. 13 jours de vélo effectifs ;750 km parcourus, soit une moyenne de 50 km par jour, avec des étapes de 16 à 92 km ; un équipage de 200 kg environ tout compris avec notre carriole, les 2 sacoches arrière, nos 2 sacs de marins et la sacoche de guidon.
    Nous avions décidé de baptiser notre tandem du nom du premier lieu qui sortirait de l'ordinaire : ce fut Mathurin en hommage à Saint Mathurin sur Loire dont le marché régala notre panse.

    Depuis, nous avons repris nos balades à la journée dans la campagne tolosane et nos goguettes toulousaines.

    Il faut que nous gardions la forme pour poursuivre l'Euro vélo route 6 en direction de la Mer Noire ...