Motherload ou la révolution du vélo cargo

12 août 2020

Pratique, ludique, écologique, bon pour la santé, le vélo cargo fait de plus en plus d’émules à travers le monde. Pour la réalisatrice et militante Liz Canning, il pourrait bien retrouver bientôt le rôle de “révolutionnaire social” que son ancêtre la bicyclette a joué à la fin du 19e siècle. De cette conviction est né le passionnant film documentaire Motherload, dont nous vous allons vous raconter l’histoire.

Motherload, un documentaire de Liz Canning

Diplômée de la prestigieuse Université Brown, Liz Canning vit depuis plusieurs années à Fairfax, une commune de 8000 habitants situé au nord de San Francisco. Le vélo a toujours occupé une grande place dans sa vie, à la fois comme mode de déplacement et pratique sportive. En 2008, elle donne naissance à deux jumeaux, Rocko et Stormy, et doit à regret troquer sa bonne vieille bécane contre une voiture, plus pratique pour affronter les côtes très vallonnées du comté de Marin quand on est lourdement chargé. Très vite, elle réalise que ce véhicule ne lui correspond absolument pas et la rend même malheureuse. En quête de solutions, elle lance un jour une recherche Google : « carry kids on bike ». C’est la révélation.
La jeune maman, qui ignorait jusque là l’existence du vélo cargo, découvre, en plus d’un moyen de transport idéal pour ses deux enfants, un véritable mode de vie cette fois en total accord avec ses valeurs. Elle rejoint aussitôt la communauté du cargo bike movement qui aux États-Unis et ailleurs prône avec passion les innombrables vertus des biporteurs, triporteurs et autres longtails.  

Liz Canning, réalisatrice de Motherload

Vélorution

La voiture étant depuis toujours une véritable institution de l’autre côté de l’Atlantique, les défenseurs du vélo n’ont pas tardé à se heurter à une forme de résistance culturelle, qu’ils ont astucieusement baptisée « bikelash ». Cibles privilégiées : les mères de famille, accusées de mettre en danger leurs enfants sur la route. Pour Liz Canning, ces tensions font directement écho à la lutte des Suffragettes au carrefour des 19e et 20e siècles, qui a fini par aboutir en 1918 à l’obtention du droit de vote pour les femmes (au Royaume-Uni du moins). À l’époque, le vélo avait joué un grand rôle dans ce mouvement, et de façon générale dans l’émancipation des femmes et des populations les plus pauvres. La nouvelle adepte du cargo bike acquiert la conviction que l’engin peut de nouveau endosser ce rôle de « révolutionnaire social ultime » (pour reprendre son expression) ou en tout cas d’antidote au sentiment d’isolement et de surconnexion de plus en plus prégnant dans notre société numérique.

Une suffragette sur son vélo
Cette maman a une façon bien à elle de faire du vélo en famille

Un documentaire participatif

Documentariste et monteuse de métier, Liz Canning décide de réaliser un film sur ce sujet qui lui tient particulièrement à coeur. Nous sommes en 2011 et le projet s’intitule alors Less Car More Go. La production va au final durer huit ans et faire appel au crowdsourcing, que l’on pourrait traduire chez nous par “création participative”. Petit à petit, Liz Canning recueille – directement ou via internet – des centaines de témoignages vidéo de possesseurs de vélos cargos. Au printemps 2019, elle apporte enfin les dernières touches à ce documentaire de longue haleine qui nous entraîne pendant 81 minutes de la Californie à l’Australie, en passant par le Nicaragua, le Danemark ou encore le Ghana. 
La première a lieu le 9 juin 2019 au Doc Fest de San Francisco, où le film remporte un franc succès. Depuis, il a fait le tour de plusieurs dizaines de festivals partout dans le monde et glané plusieurs récompenses, dont un prix spécial du Jury à Sundance. Forcément, la crise de la COVID-19 a quelque peu perturbé la belle trajectoire de Motherload. Mais Liz Canning a su rebondir en proposant des projections virtuelles de son film, parfois suivies de sessions de questions-réponses par webcam interposée.

Si vous souhaitez découvrir à votre tour comment « une invention du 19e siècle est en train de résoudre les problèmes du 21e siècle », le film est disponible depuis peu en streaming sur la plate-forme Vimeo On Demand avec plusieurs choix de sous-titres (anglais, français, espagnol, ukrainien et bientôt japonais). La location coûte 6.53€ pour une durée de 48 heures. Et il existe même une version destinée aux enfants expurgée de grossièretés et d’images potentiellement choquantes !

Affiche officielle de Motherload
Liste des festivals de Motherload